"La 3e voie…"

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Actualité A la Une édito janvier 2013

édito janvier 2013

Envoyer Imprimer

Edito janvier 2013

 

Chers collègues,

Voici la lettre que j’ai envoyée au Père Noël :

 

 

Cher Père Noël,

L’avenir semblant bien incertain pour nous, pauvres enseignants, nous nous tournons vers vous, cher Père Noël pour nos vœux les plus chers. Enfants, ou élèves, apprenants sont tout autant sujets de nos suppliques. Ne les oublions pas. Evidemment.

Le ministère veut enrayer la dégringolade des résultats PIRLS 2011… Certes, l’intention est bonne mais les moyens sortent d’une hotte qui ne nous parle guère. Des réformes se suivent, les résultats continuent à être mauvais.

Quel est l’avis du simple enseignant, de l’enseignant de base, disons-le, celui qui est au contact des élèves tous les jours, celui qui s’investit, celui qui passe beaucoup de son temps (et dépense aussi son propre argent…)  à mettre sur pied des séances adaptées, pragmatiques ?

Alors voici ma liste de demandes au pied du sapin de ma classe :

-          20 élèves par classe,

-          Des locaux spacieux,

-          Des supports, matériels sportifs, pédagogiques, informatiques en état, modernes,

-          Des manuels explicites de qualité,

-          Une formation continue sérieuse, régulière,

-          Des intervenants et conseillers compétents,

-          Des équipes enseignantes complètes (RASED, CLIN, psy scolaire… et remplaçants…),

-          Des programmes sérieux fondés sur les compétences de base, en adéquation avec les temps de présence des élèves dans la classe.

-          …

-          Des écoles explicites ?

Au pied du sapin, les théories passent, les rêves s’envolent, les résultats restent. L’indispensable est il d’un autre monde ?

Une enseignante APPExienne.

Mise à jour le Mercredi, 28 Août 2013 13:12  

Identification

Une reconnaissance ministérielle


dénommée antérieurement 3evoie


Qui est en ligne ?

Nous avons 45 invités en ligne

À LA UNE !