"La 3e voie…"

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Gestion de classe Gestion de classe Le TBI et l'enseignement explicite

Le TBI et l'enseignement explicite

Envoyer Imprimer

Le TBI et l'enseignement explicite

http://www.recitus.qc.ca/tic/dossiers-tic/tableau-blanc/enseignement

 

 

Une des principales critiques faites au TBI est qu’il renforce le modèle traditionnel de l’enseignement magistral. La question se pose réellement : Comment faire du TBI un outil d’apprentissage avec lequel les élèves sont actifs? Nous croyons que le TBI peut être, dans une certaine mesure, un outil d’apprentissage s’il est utilisé selon le modèle de l’enseignement explicite. Contrairement à l’enseignement magistral, qui est basé sur la transmission des connaissances, l’enseignement explicite mise sur les stratégies qui favorisent la compréhension de l’élève et plus particulièrement sur l’acquisition de techniques, comme la lecture d’une ligne du temps ou d’une carte par exemple. Nous croyons qu’il s’agit du véritable intérêt de l’utilisation du tableau blanc. Autrement, l’enseignant ne fait qu’une présentation statique et dans ce cas, un projecteur serait suffisant et rappelons-le, moins dispendieux.

 

 

L’enseignement explicite : Quoi ? Pourquoi ? Comment ? Quand ?

 

Voici les différentes étapes de l’enseignement explicite : modélisation, pratique guidée, pratique autonome et moments d’objectivation. Pour chacune des étapes, nous avons présenté la pertinence de l’utilisation du tableau blanc. La démarche prend évidemment tout son sens lorsqu’elle est réalisée encollaboration et associée à un exemple concret d’enseignement d’une technique que vous pourrez trouvez ici.

A- Modélisation

La démarche

  • Présenter de façon transparentela stratégie ou la technique en précisant comment la mettre en pratique. Par exemple, “lorsque je consulte une carte, je regarde d’abord le titre. Ensuite, j’identifie les grands axes de l’organisation du territoire : les cours d’eau, les routes, le centre-ville, etc.”
  • Préciser ensuite pourquoi et quand la stratégie est importante : “J’ai besoin de lire une ligne du temps quand je mobilise les opérations intellectuelles suivantes pour situer une réalité sociale dans le temps ou pour mettre en relation des faits”.

Le TBI

  • À cette étape, le TBI permet à l’élève de suivre visuellement toutes les étapes de la technique enseignée.
  • Les fonctions d’annotation permettent de garder des traces de la démarche dans le cas de l’utilisation d’un tébéiciel et de revenir sur une étape au besoin.
  • Faire usage des outils de capture d’écran afin de garder une copie d’une image, d’une carte, d’une ligne du temps, etc.
  • L’enseignant peut alterner entre la présentation en direct de la technique et une page décrivant les étapes de la technique.
  • L’enseignant peut enregistrer sa présentation et l’utiliser au besoin avec ses élèves en pratique guidée ou en travail autonome.

Intégration des technologies

  • Utiliser le logiciel qui vous paraît le plus approprié pour réaliser la tâche. Par exemple, utilisez un tébéiciel si vous désirez écrire au tableau et conserver les notes ou un logiciel de dessin si vous avez besoin d’outils de dessin plus spécialisés. Si l’activité prévue demande que les élèves travaillent en collaboration, choisissez un outil dont les possibilités de collaboration (synchrone, asynchrone) répondent à vos besoins.
  • Employer le même logiciel qui sera utilisé par les élèves en pratique guidée ou autonome.
  • S’assurer d’intégrer des notions d’utilisation du logiciel lors du modelage en présentant ses fonctions principales.

 

 

B- Pratique guidée et/ou coopérative

La démarche

  • Les élèves réalisent une tâche avec le soutien de l’enseignant et de leurs pairs.
  • L’enseignant rappelle au besoin les étapes de la stratégie, souligne les problèmes rencontrés et demande aux élèves d’expliciter la démarche.

Le TBI

L’enseignant peut aborder la pratique guidée de deux manières à l’aide du TBI.

  • Présentation de classe avec un élève
    • Demander à un élève - avec le soutien de la classe - de mettre en pratique la technique enseignée en nommant les étapes.
    • Revenir au besoin à la présentation de l’enseignant qui peut être conservée dans le tébéiciel ou enregistrée.
    • S’assurer que l’élève utilise adéquatement les fonctions du logiciel
  • Présentation en atelier avec 3 ou 4 élèves
    • En atelier, demander à 3-4 élèves de mettre la démarche en pratique en notant les étapes de la technique enseignée.
    • L’enseignant peut à tout moment utiliser le travail réalisé par les élèves au TBI pour apporter des précisions, relever des problèmes, souligner une pratique exemplaire, etc.
    • Au besoin, demander à un élève de présenter de façon explicite une ou plusieurs étapes de la démarche au TBI.

Intégration des technologies

  • Apporter des précisions sur l’utilisation du logiciel.
  • Relever une utilisation efficace de la technologie par les élèves.
  • Questionner les élèves sur l’intérêt du logiciel pour l’application de la technique.
  • S’assurer que les élèves tirent avantage de leur utilisation du TBI.

 

 

C- Pratique autonome

La démarche

Les élèves appliquent la technique en apprentissage de façon autonome au laboratoire.

Le TBI (au laboratoire)

  • Apporter des précisions sur la technique enseignée.
  • Questionner les élèves sur les étapes de la technique, apporter des précisions et relever des pratiques exemplaires.
  • Au besoin, demander à un élève de présenter de façon explicite une ou plusieurs étapes de la démarche au TBI.
  • Accéder à la production d’un élève afin de présenter un exemple et de l’annoter. Certaines applications comme www.lignedutemps.qc.caGoogle DocumentsGoogle Maps, etc. offrent des possibilités de partage.

Intégration des technologies

  • Faire appel aux élèves qui ont travaillé au TBI lors de la pratique guidée en soutien aux autres.
  • Apporter des précisions sur l’utilisation du logiciel.
  • Relever une utilisation efficace de la technologie par les élèves.

D- Objectivation

La démarche

  • Revenir sur l’utilisation de la technique par les élèves.
  • Évaluer l’efficacité de la technique.
  • Identifier les difficultés rencontrées par l’élève.
  • Déterminer des moyens d’améliorer sa démarche.

Le TBI

  • Présentation de classe avec un élève
    • Inscrire au tableau les difficultés rencontrées par la classe.
    • Analyser le travail collectif de la classe sur le tableau à l’aide des outils d’annotation.
    • Faire une liste ou replacer en ordre les étapes de la technique utilisée en présentant les fonctions utilisées dans le logiciel.
  • Présentation en atelier avec 3 ou 4 élèves
    • Les élèves qui réalisaient l’activité en atelier au TBI présentent leur réalisation en précisant les étapes de la stratégie en apprentissage et les fonctions employées dans le logiciel.
    • Relever les forces et les faiblesses des élèves en utilisant l’exemple des élèves au tableau.
    • Relever les différentes interprétations des élèves en les comparant à l’aide du mode d’affichage page double.

Intégration des technologies

  • Dans les deux cas, revenir sur les fonctions utilisées dans le logiciel.
  • Se questionner sur le choix technologique, est-ce que le logiciel est approprié?
  • S’assurer d’utiliser un vocabulaire technologique approprié.
  • Si l’occasion se présente, échanger sur la question des droits d’auteur ou l’identité numérique.

 

-------------------

Outils pratiques

Voici un canevas ouvert conçu pour facilier l'enseignement explicite de la démarche de lecture de carte à l'aide du TNI. Téléchargez-le en format Notebook.

--------------------

De l'enseignement à l'apprentissage

Malgré que l'approche soit avant tout didactique et sur un modèle d'enseignement, l'enseignement explicite vise à rendre l'élève actif et tend donc vers l'apprentissage.  Il est donc important de respecter les différentes étapes afin que l'élève développe ses propres habiletés disciplinaires et technologiques.

 

Courants pédagogique et TBI
Une vidéo qui présente la pertinence du TBI en fonction des différents courants pédagogiques
(Vidéo réalisée par le service des APO de la CSSMI) - Youtube (lien vers la vidéo).

Mise à jour le Lundi, 16 Mai 2016 20:58  

Qui est en ligne ?

Nous avons 40 invités en ligne

À LA UNE !